​​​​​​

Biographie

Angèle Dubeau, O.C., C.Q., DFA

Violoniste virtuose, Angèle Dubeau mène depuis 40 ans une carrière exceptionnelle qui l’a conduite sur les grandes scènes du monde dans plus d’une quarantaine de pays. Si, au fil des ans, son talent, sa virtuosité et sa musicalité ont été récompensés par de nombreux prix, c’est d’abord et avant tout le public qui l’a adoptée pour son jeu envoûtant, sa générosité, sa fougue, ses dons de communicatrice hors pair et sa facilité exceptionnelle à tisser des liens avec lui. La violoniste est d’ailleurs l’une des rares musiciennes classiques au monde à avoir reçu des Disques d’or. En carrière, elle a vendu plus de 600 000 albums. De plus, pour l’ensemble de son oeuvre, la violoniste a récolté plus de 35 millions de streams répartis dans plus de 100 pays.

Le parcours musical d’Angèle Dubeau reste exceptionnel. À 15 ans, elle obtient un Premier Prix en violon et à 16 ans un Premier Prix en musique de chambre au Conservatoire de musique de Montréal (Maîtrise en musique). Elle poursuit ensuite ses études à la Juilliard School of Music de New York avec Dorothy DeLay, puis de 1981 à 1984, perfectionne son art auprès de Stefan Gheorghiu, en Roumanie. De nombreux prix nationaux et internationaux récompensent son talent. Angèle Dubeau reste convaincue de la nécessité de mieux faire connaître la musique classique à un large public; cette véritable pionnière choisit alors de s’engager dans la conception et l’animation de grands concerts et d’émissions hebdomadaires à caractère musical dont la très populaire Faites vos gammes à Radio-Canada. Depuis 1995, elle dirige et anime également La Fête de la Musique de Tremblant, un festival de musique au Mont-Tremblant qui attire annuellement plus de 35 000 mélomanes.

Mue par cette même volonté d’innover, Angèle Dubeau fonde en 1997 La Pietà, un ensemble à cordes féminin composé de musiciennes parmi les meilleures au Canada. Sans le savoir, cette expérience qui ne se voulait, à l’origine, qu’un projet de disque ponctuel, allait mobiliser presque tout son temps. Dès ses débuts, l’ensemble se produit sur plusieurs des scènes les plus prestigieuses du Canada ainsi qu’à la télévision, et acquiert une solide reconnaissance. « Précision d’attaque, qualité du jeu d’ensemble et énergie… On se croirait magiquement revenu à l’époque bénie des Solisti di Zagreb… fougue, présence… Le sourire des musiciennes est contagieux, d’autant plus qu’il passe tant par la bouche que par les oreilles », notait Le Devoir. Reconnues pour leur virtuosité exceptionnelle, leur jeu d’une impeccable précision, la richesse de leurs interprétations, mais surtout pour le plaisir contagieux qui les animent quand elles sont sur scène, Angèle Dubeau & La Pietà sillonnent la planète depuis 20 ans. Le Los Angeles Times mentionnait : « Dubeau est une violoniste dynamique, passionnante… Toujours robustes et investigatrices, ses interprétations ne tiennent jamais rien pour acquis… L’ensemble instrumental qu’elle dirige se distingue non seulement par la perfection du jeu, l’agilité, la puissance et le raffinement de la sonorité, mais encore par la joie communicative qui l’anime. »

Aucun doute ne subsiste. Qu’elle soit seule, face à un orchestre, dans l’intimité du répertoire de chambre, avec La Pietà, Angèle Dubeau continue d’émouvoir, d’éblouir, d’étonner et ne souhaite qu’une seule chose : recommencer.

Pour ses qualités artistiques et sa contribution exceptionnelle au pays :

  • Membre de l’Ordre du Canada – 1996
  • Lauréate du prix Calixa-Lavallée de la Société Saint-Jean- Baptiste de Montréal – 1996
  • Médaillée du jubilé d’or de la reine Elizabeth II – 2002
  • Chevalière de l’Ordre national du Québec – 2004
  • Médaillée du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II – 2012
  • Officière de l’Ordre du Canada – 2012
  • Récipiendaire d’un doctorat honoris causa de la Faculté des beaux-arts, Université Concordia à Montréal – 2015

Le violon d’Angèle Dubeau, le «Des Rosiers», a été fabriqué en 1733 par Stradivarius.