​​​​​​

Prix & distinctions

La contribution exceptionnelle à la musique d’Angèle Dubeau a été saluée par plusieurs titres honorifiques:

  • Membre de l’Ordre du Canada – 1996
  • Officière de l’Ordre du Canada – 2012
  • Médaillée du jubilé d’or de la reine Elizabeth II – 2002
  • Médaillée du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II – 2012
  • Chevalière de l’Ordre national du Québec – 2004
  • Lauréate du prix Calixa-Lavallée
    de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal – 1996
  • Récipiendaire d’un doctorat honoris causa de la Faculté des beaux-arts,
    Université Concordia à Montréal – 2015

Au fil des ans, elle a reçu les prix suivants :

  • Album classique de l’année « orchestre et grand ensemble »
    Ludovico Einaudi: Portrait (ADISQ, Prix Félix 2015)
  • Album classique de l’année « orchestre et grand ensemble »
    Blanc (ADISQ, Prix Félix 2014)
  • Album classique de l’année« orchestre et grand ensemble »
    Musique de jeux vidéo (ADISQ, Prix Félix 2013)
  • Disque d’or pour l’album Silence, on joue! (2012)
  • Album classique de l’année « orchestre et grand ensemble »
    Arvo Pärt: Portrait (ADISQ, Prix Félix 2010)
  • Album classique de l’année « orchestre et grand ensemble »
    Philip Glass: Portrait (ADISQ, Prix Félix 2009)
  • Album classique de l’année « soliste et petit ensemble »
    Un conte de fées (ADISQ, Prix Félix 2008)
  • Album classique de l’année « soliste et petit ensemble »
    Solo (ADISQ, Prix Félix 2007)
  • Disque d’or pour l’album Violons d’enfer (2007)
  • Prix du public (Salle Jean Grimaldi, 2002)
  • Album classique de l’année « soliste et petit ensemble »
    Let’s Dance (ADISQ, Prix Félix 2000)
  • Album classique de l’année « soliste et petit ensemble »
    Berceuses et jeux interdits (ADISQ, Prix Félix 1999)
  • Prix du public (Conseil québécois de la musique, Prix Opus 1998)
  • Album classique de l’année « soliste et petit ensemble »
    Mozart, opéra pour deux – Angèle Dubeau & Alain Marion (ADISQ, Prix Félix 1997)
  • Album classique de l’année « orchestre et ensemble »
    La ronde des berceuses – Angèle Dubeau et l’Ensemble Amati (ADISQ, Prix Félix 1995)
  • Disque d’or pour l’album La ronde des berceuses (1995)
  • Album classique de l’année « soliste et musique de chambre »
    Telemann (ADISQ, Prix Félix 1994)
  • Album classique de l’année « orchestre et ensemble »
    Glazunov – Angèle Dubeau & l’Orchestre Symphonique de la Radio Bulgare
    (ADISQ, Prix Félix 1993)
  • Album classique de l’année « soliste et musique de chambre »
    Piazzola, DeFalla, Paganini – Angèle Dubeau & Alvaro Pierri (ADISQ, Prix Félix 1993)
  • Album classique de l’année « soliste et musique de chambre »
    Prokofiev, Tchaïkovsky, Kabalevsky – Angèle Dubeau et l’Orchestre Symphonique de Kiev (ADISQ, Prix Félix 1990)
  • Soliste de l’année 1987, désignée par les radios publiques de langue française: France, Belgique, Suisse, Canada
  • Le Prix des Amériques au Concours International Viña del Mar au Chili, 1985
  • Lauréate du Concours international Tibor Varga en Suisse, 1983
  • Prix Sylva Gelber, attribué annuellement au musicien canadien le plus talentueux, 1982
  • Premier prix (Concours National de Radio-Canada, 1979)
  • Premier prix, grande distinction en violon, classe de Raymond Dessaints, Conservatoire de Musique de Montréal. La plus jeune violoniste dans l’histoire des conservatoires du Québec à mériter ce prix, 1978
  • Premier prix (Concours de Musique du Canada, 1976)
  • Premier prix (Concours de l’Orchestre symphonique de Montréal, 1976)
  • Premier prix, Grande distinction en musique de chambre, classe de Yuli Turovsky (Conservatoire de Musique de Montréal, 1979)